Ludovic Jaunatre, né en 1974 à Nantes, est un auteur photographe français.

Il vit et travaille actuellement dans le Morbihan, en Bretagne. France.

Il a étudié la photographie en Belgique et est diplômé de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles en 2013, de l’école de photographie Agnès Varda à Bruxelles en 2008.

Son travail a été récompensé par plusieurs prix artistiques en Belgique ( Prix Hamesse, prix de la fondation Horlait Dapsens, prix Roger De Conynck, fondation Roi Baudoin) et exposé en Belgique (Musée juif de Bruxelles, BIP Liège…), au Luxembourg (Centre National des Arts Plastiques).

Il a été publié dans le quotidien Hollandais De Volkskrant, et dans le magazine belge Bokeh.

Depuis 2015, il continue sa pratique artistique en France où il a présenté son travail à plusieurs reprises:  Nofound photo fair, Paris. Quinzaine Photographique Nantaise – 24ème édition, Nantes. Festival photographique Influences Allemandes, Angers-Beaucouzé.

Dans sa recherche photographique, Ludovic Jaunatre explore la nature humaine, et ce qui la caractérise: la relation à l’autre, à son environnement familier ou naturel, à ses croyances, à ses émotions, à ses projections.

Pour le photographe, la matière photographiée (Le minéral, le végétal, l’organique, l’humain, les éléments…) est porteuse de mémoire, et les images sont des réminiscences de cette mémoire individuelle ou collective.

Ludovic Jaunatre explore la frontière, le glissement qui s’opère entre le résidu de l’image mentale lié aux souvenirs et l’image photographique.

Il s’agit pour lui de mettre en relation des photographies qui apparaissent comme des fragments de souvenirs liés à sa propre expérience, et de constituer ensuite un corpus d’images présentées au spectateur comme de possibles accès à un ailleurs plus immatériel et moins palpable.

Photographier, est-ce tenter de ne pas oublier?